AccueilAccueil  TumblrTumblr  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 

white sparrows ; Cailean
monsters are real, ghosts are real too, they live inside us, and sometimes, they win



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Exorciste - Je suis ton pire cauchemar démon
Nicodème S. McIlrath
✤+✤+✤+✤+✤+✤+✤+✤+✤+✤+✤+✤

+ TES PRIERES : 156
+ ARRIVEE A MISTY HILL : 28/07/2013
+ EMPLOI/LOISIRS : propriétaire d'une librairie / aime fumer, se plonger dans un bon livre ... Ah oui, il tue les démons aussi.
+ HUMEUR : pensive

Exorciste - Je suis ton pire cauchemar démon

white sparrows ; Cailean Empty
MessageSujet: white sparrows ; Cailean   white sparrows ; Cailean EmptyJeu 12 Sep - 18:21

❝ white sparrows. ❞

When I was younger you would tell me that I should wait to grow up, that things don't go always as planned at least you didn't, didn't feel a thing. when I die I'll be fine cause I know you're always there. When I die I'm alright cause I know you'll be there. You are home. Now I'm standing at a crossroad, don't know which path is calling me, I wanna follow in your footsteps so you know you're never alone.
(code by wild heart)
 


Nicodème McIralth ne se laissait pas abattre par les aléas de la vie. Il était persuadé que si quelque chose arrivait, c’était pour une bonne raison et qu’il n’y avait pas de raison pour pleurer à l’infini. Mais à la mort de Martha, c’était comme si tout ce en quoi il croyait avait soudainement disparu. Il ne croyait plus en rien. Il ne croyait plus en lui. Les trois longues années qui ont suivi la mort de sa femme sont ancrées dans un coin de sa tête comme les années les plus sombres de sa vie. Toutes les horreurs qu’il a pu voir, toutes les créatures qu’il a pu rencontrer de son vivant n’ont pu arriver à la cheville de ces années de ténèbres sans un brin de lumière. Depuis presque un an, il avait réussi à reprendre sa vie d’avant. Sa vie de libraire respectable et de citoyen honorable. Et d’exorciste à temps plein. Sans sa femme. Elle aussi elle connaissait les dangers, elle connaissait les risques.
Penser avait failli tuer Nicodème. C’est un grand danger de trop penser. Certains en meurent. C’est comme une maladie. Un des seuls lieux qui le reposaient amplement sont les églises. La spiritualité des murs, l’odeur du bois sec, la résonnance des chants liturgiques qui semble toujours chanter dans les airs ; c’était des détails que Nicodème ressentaient à chaque pas. Il n’osait pas se l’avouer à lui-même, et c’était d’ailleurs la raison de sa présence ici : Martha lui manque. Il fait fit de son passé aux yeux des autres pour sembler le plus naturels possible. Une bonne partie des habitants ne savent même pas qu’il avait eu une femme, ou ne se souviennent plus. Il y a toujours un événement dans cette ville qui fait qu’on oublie assez vite les noms écrit dans la rubrique nécrologie. Il y a toujours pire.

En ce début de soirée, Nicodème était sur le point de rentrer chez lui. Mais une boule au beau milieu de sa poitrine l’en empêchait. La raison lui échappait encore, mais son côté anxieux avait repris le dessus ; il était angoissé. Les quelques habitants qu’il croisait dans les rues se dépêchait de retrouver la chaleur de leur domicile, les retrouvailles avec leur famille ; ou pour les plus solitaires et les plus jeunes, avec leur télévision ou leur connexion à internet. Nicodème avait tout sauf envie de se poser chez lui. Car à ce moment précis, il savait pertinemment qu’il allait se remémorer les tendres souvenirs de sa femme et que la boule dans sa poitrine allait finir par se propager pour l’engloutir entièrement.

Ses pas supportant son corps perturbé l’ont amené devant un établissement qui ne lui était pas inconnu. L’église de Misty Hill était tenue par un ami proche de Nicodème. Avec le temps, ils se sont aperçus qu’ils partageaient bien plus que des traits de caractères ou quelques passions en commun. Cailean DeMichelis était lui aussi exorciste, tout comme les McIlrath, il combattait les êtres démoniaques. Ils en parlaient quelque fois. Un peu moins ces temps-ci. Depuis que Nicodème semble aller mieux en fait. Cailean l’avait beaucoup aidé d’ailleurs. Ce fut une période sombre de sa vie, fort heureusement, il avait pu compter sur des amis proches comme Cailean pour le soutenir, et surtout pour l’écouter. Ce ne fut que devant le bâtiment qu’il eut comme un soulagement d’être en face de la porte. C’était exactement ce dont son esprit avait besoin dans l’immédiat. En rentrant dans l’église, Nicodème aperçu pas plus de trois personnes. Ne voyant que leur dos, il ne put voir s’ils étaient concentrés sur leurs prières ou simplement ébahis devant le spectacle qu’il y avait sous leurs yeux. Si on pouvait appeler un autel, une croix et tableau comme on en trouvait souvent dans les églises un spectacle. Nicodème ne pratiquait aucune religion. Il croyait en Dieu, avec ce qu’il accomplit comme job secondaire, difficile de faire autrement. Il avait lu presque tout ce qu’il y avait comme textes religieux, des textes judéo-chrétiens en passant par les textes coraniques. L’avantage d’avoir eu des parents aux religions différentes selon lui. Mais la pratique d’une religion monothéiste n’était pas encore ancrée dans ses veines, bien que ses deux parents fussent de fervents pratiquants. Ils s’aimaient, malgré leur différence. C’est dans cet amour que Nicodème avait grandi, malgré les évènements terrifiants qui l’avaient fait grandir bien trop vite. C'était quelque chose qu'il avait partagé avec Martha, elle aussi était une lectrice assidue des écrits religieux. Elle y croyait et en même temps, elle pensait par elle-même. C'était notamment dans cette caractéristique que Nicodème s'était retrouvé en elle.

Dans un silence religieux qui semblait être imposé par l’endroit où il se trouvait, Nicodème s’assit sur une chaise au dernier rang de la nef centrale. Il inspira et expira longuement, soulevant ses yeux qui se posèrent sur la voûte aux croisées d’ogives. Elle devait s’en aller de sa tête. Il se devait de continuer de vivre, pour elle, et même s'il trouvait cela égoïste au moment de sa mort, il devait continuer de vivre pour lui.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Today I walked down our old street past the diner where we'd meet, now I dine alone in our old seats. The cold wind blows right through my bones and I feel like I'm getting old but I wish I was getting old with you. I held your hand when we took shelter from the rain, she laughed as we picked out our children's names. White sparrows fell from heaven and carried her away, black arrows cut the strings of my heart, I kneel and pray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

 

white sparrows ; Cailean



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The Body shop
» problème avec hypothèse de régression
» Ælia Lælia Crispis
» Paris Hilton refuse de manger de la viande
» Bryone / Gourwini / White Bryony / Bryonia dioica

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Welcome to misty hill :: L'Eglise-